Le rêve d’Amérique des naufragés russes et ukrainiens passe par Tijuana

REPORTAGE – Tijuana, ville mexicaine frontalière avec la Californie, est souvent le seul accès possible pour ces réfugiés qui souhaitent demander l’asile aux États-Unis.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.