Altération de l’équilibre, tétraplégie temporaire… La dangereuse consommation de gaz hilarant chez les jeunes

Les signalements d’un usage détourné du protoxyde d’azote au réseau d’addictovigilance ont quintuplé en 2020. Des inhalations à l’effet euphorisant, qui, prises en trop grand nombre, peuvent entraîner des troubles neurologiques.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.